ETAT DES HABITANTS DE L'ETABLISSEMENT ACADIEN VERS 1785

Ce document non daté et non signé, malgré quelques erreurs, est trés intéressant. Il fait apparaitre la composition de la colonie à une date que nous pouvons fixer vers fin 1785 début 1786.
Il donne quelques détails, parfois même physiques, sur les habitants. Certaines appréciations sont sans concessions.

Reproduction de la première page du document.

GENERALITE DE POITIERS

Etat général des familles composant la colonie Acadienne dans les brandes de Cenan et observations y relatives; desquelles familles les unes sont vraiment acadiennes, d'autres sont formées par les mariages de filles acadiennes avec des garçons du pays et d'autres enfin sont agrégées à la colonie.

FAMILLES VRAIES ACADIENNES

Gabriel Berbudeau
Ancien chirurgien de la marine et breveté du Roi n'a qu'une fille mariée avec Pierre Tessier De La Touche dont il sera parlé ci après. Le bon état dans lequel il a mis son habitation joint à ce qu'il a ailleurs le met au-dessus du besoin pour un individu.
1 individu

Martin Porcheron
Homme fort actif quoi que d'un âge déjà avancé est également au-dessus du besoin ayant une habitation en très bon état et un métier ainsi que sa femme(1) il est fâcheux qu'ils n'aient point d'enfants.
2 individus

Ambroise Guillot
Cet acadien est resté veuf avec une très nombreuse famille dont il a déjà établi une partie, il lui reste encore quatre enfants à établir dont trois garçons et une fille, l'un desquels garçons apprend un métier et n'est par conséquent point à la colonie, les deux autres qui sont aussi forts et aussi grands que leur père sont avec lui. C'est une famille on ne peut pas plus intéressante et qui mérite le plus d'obtenir les secours dont elle a le plus grand besoin en y ajoutant qu'il vient de perdre tout récemment un bœuf.
5 individus

Paul Guillot
L'acadien de l'autre part est père de celui ci et mérite les mêmes secours sa famille est composée de trois individus.(2)
3 individus

Marin Daigle
Cette famille ci devant composée de cinq personnes ne l'est plus que de trois en ayant perdu deux depuis peu, il n'en reste aujourd'hui que le père la mère et un fils(3) qui apprend le métier de maréchal taillandier , conséquemment il ne faut de secours que pour le père et la mère.
3 individus

Pierre Boudrot
Cette famille composée de neuf individus ne réclame des secours que pour sept, attendu que deux des enfants sont en service.
9 individus

Jacques Bunel
Cette famille peu intéressante à bien des égards ne doit pas être dans une extrême indigence elle est composée de quatre individus.
4 individus

Orphelins Gautreau
Ces enfants au nombre de cinq sont restés à la charge d'Ambroise Guillot de Marin Daigle et de Pierre Boudrot leurs oncles, l'aîné des cinq étant d'âge à pouvoir gagner sa vie s'est mis en service et les quatre autres ont le plus grand besoin d'être secourus.
5 individus

Orphelins René Guillot
Ces enfants au nombre de sept étant presque tous en état de gagner leur vie se sont mis en service, il n'en reste à la colonie qu'une fille âgée de cinq ans et qui a besoin d'être secourue.
7 individus

Orpheline Hebert
Cette orpheline âgée de vingt ans a besoin de quelques secours.
1 individu

Orphelin Landry
Cet orphelin(4) est en service et n'a par conséquent pas besoin d'autres secours.
1 individu

Orphelins Mélançon
De ces orphelins au nombre de six il n'en existe que quatre à la colonie les autres sont en service.
6 individus

Veuve Pouget
Cette veuve(5) n'ayant qu'une fille âgée de deux ans ne doit pas être le cas du pressant besoin attendu qu'indépendamment de l'habitation que son mari lui a laissée, Elle est native de la paroisse de Cenan où elle a un peu de biens et des parents assez aisés.
2 individus

Total des individus vraiment acadiens : 49

FAMILLES MI ACADIENNES

Pierre Baudeau
Cette famille composée de quatre personnes est dans la plus extrême misère.
4 individus

François Barlain (6)
Cette famille nouvellement formée par le mariage de Louise Mélançon avec le dit Barlain est assez intéressante par le secours qu'il donne aux orphelins Mélançon leurs frères, la femme est grosse de sept mois.(7)
2 individus

Pierre Faulcon
Cette famille quoi que peu nombreuse n'étant composée que de deux personnes pourrait avoir besoin de quelques secours vu la modicité de la dernière récolte et les infirmités du mari.
2 individus

Pierre Guérin (8)
Cette famille est comme la précédente composée de deux personnes seulement, elle est peut être moins dans le besoin que celle ci dessus l'homme étant un excellent travailleur.
2 individus

Jérome Lacroix
Cette famille composée de cinq personnes qui réclame des secours devrait moins qu'une autre en avoir besoin, si le chef, qui indépendamment de son habitation a un très bon métier et doit posséder même des biens tout près de Châtellerault, avait plus d'activité au travail.
5 individus

Jean Leydek
Cette famille(9) composée de sept personnes est assez intéressante elle n'est portée que pour six sur l'état des secours demandés entendu qu'un des individus est en service et par conséquent ne coûte rien à la maison paternelle.
7 individus

François Martin
Cette famille qui quoi que nombreuse étant composée de six personnes n'est peut être pas autant dans le besoin que bien d'autres le chef étant un excellent travailleur, il serait à désirer qu'on eut également à le louer sur ses qualités sociales.
6 individus

Jean Sauvion
Cette famille est intéressante ainsi que nécessiteuse elle est composée de quatre personnes
4 individus

Guillaume Segues
Cette famille est une de celles qui mérite le plus d'égards, elle est composée de sept personnes l'activité des chefs ainsi que leur probité les rendent fort intéressants.
7 individus

Louis Baulu
Cette famille quoi que nombreuse peut avoir moins besoin de secours que quelques autres elle est composée de six personnes.
6 individus

Pierre Tessier
Cette famille composée de quatre personnes n'est point dans le besoin l'épouse étant fille du Sieur Berbudeau.
4 individus

Martial Arnaud
Cette famille composée de six personnes n'est pas dans le besoin.
6 individus

V Jonon
Cette famille composée de quatre personnes ne devrait pas avoir besoin de secours le chef étant fils unique d'une femme fort à son aise.(10)
4 individus

Total des individus mi-acadiens : 59

FAMILLES AGREGEES A LA COLONIE

Dominique Nicolas Brionne
Cette famille est on ne peut pas plus intéressante par les services militaires du chef, il a son épouse et huit enfants dont cinq garçons et trois filles, il a eu cette année la plus mauvaise récolte possible ce qui malheureusement n'a été que trop général.
10 individus

Georges Guillard
En veuf de Demoiselle Pélagie Garret originaire du Canada formant un seul individu.
1 individu

Total des familles agrégées à la colonie : 11

RECAPITULATION GENERALE

Familles vraies acadiennes : 49

Familles mi-acadiennes : 59

Familles agrégées à la colonie : 11

Total général des individus : 119

NOTES:

1)Angélique Brault à été "Reçue pour exercer l'office de sage femme" le 12/04/1779 (note sur l'état civil d'Archigny). Martin Porcheron était tisserand.

2)Paul Guillot, Marie Sauvion et leur fils Dominique né le 06/08/1784

3)Il s'agit de Romain Daigle qui fabrique les outils et fers tranchants utilisés par les agriculteurs.

4)François Jean Théodore Landry

5)Marie Veluet veuve de Jean Pouget

6)Erreur, il s'agit de Jean Debien, marié le 30/06/1784 à Louise Mélançon.

7)Naissance de Marie Debien le 02/02/1786 à St Pierre de Maillé, décédée le lendemain. Ce détail permet de dater cet état de fin 1785.

8)Plutôt Gabriel Guérin marié à Marie Rose Guillot

9)Jean Leydek ne devrait pas figurer parmis les familles Mi-Acadiennes car lui et sa femme sont d'origine Allemande.

10)Louis Joseph Jaunon, marié à Victoire Doucet le 29/09/1778, sa mère était Marie Anne Leroy d'Archigny.